Irrances - [#5088]
Previous Next
+ Comments        Irrances - [#5088] - 23-02-2013

Sur la route, de Tabriz vers Jolfa, tout au nord de l'Iran, à la frontière avec l'Azerbaïdjan, le 17 novembre 2010 à 09:00.

Troisième et dernière partie de la série Irrances, tirée de mon voyage de 2010 en Iran.
Ce jour là, je me rendais au monastère Saint-Stéphane. Situé sur la Route de la Soie, sa construction remonterait au début du Christianisme. On s'y rend par une route qui suit la vallée historique de l'Araxe, le fleuve qui marque le frontière.
En faisant stupidement des images de cette vallée magnifique, j'ai bien sûr été arrêté, avec mon chauffeur, par deux soldats iraniens en moto, armés de Kalashnikov. Ils m'ont conduit à leur officier, qui voulait évidemment que j'efface mes images. Avec l'aide de mon guide, nous avons négocié. Je suis heureusement citoyen Suisse. L'officier m'a finalement autorisé à garder mes images, contre la promesse, les yeux dans les yeux, de ne jamais les publier. Je tiendrai cette promesse.
C'est la façon orientale de voir les choses, tout est toujours négociable !

Third and last part of the Irrances serie, covering my 2010 trip in Iran.
I was going that day to visit Saint-Stéphane monastry. Located on the Silk Road, it may have been built back to early Christianity. The unique road follows the historic valley of the Araxes river, which marks the border.
Shooting stupidely this magnificient vallee, I was obviously arrested by two iranian soldiers on a moto with Kalashnikov. I was conducted to their commander. With the help of my iranian guide, we negociated. Hopefully, I'm a Swiss citizen. I was finally authorized to keep my captures. The commander just asked me to promise him to keep them for my eyes. I will just do.
This is the Iranian way, everything can always be negotiated in Orient !