Code-barres - [#0170.31cb2]
Previous Next
+ Comments        Code-barres - [#0170.31cb2] - 07-04-2012

Plaine du Rhône, le 30 janvier 2010 à 12:41.

Fin de la série.
Le code-barre a longtemps été le symbole de la consommation structurée. Il a depuis été virtuellement remplacé sur Internet par le cookie.
Facebook, Google et d'autres utilisent de plus la reconnaissance faciale à large échelle. Ajoutée aux cookies, cette technologie leur permet de nous suivre sur Internet et de vendre notre profil de citoyen-consommateurs. Nous ne sommes finalement plus que des Sujets-Objets, dont les choix sont constamment tracés électroniquement.
Sommes-nous déjà tous influencés et conditionnés, collectivement et globalement, par ce contenu personnalisé gratuit qui nous correspond trop parfaitement ?
Je pose la question de la collusion dans cette série qui concerne autant les humains que la nature.

End of this serie.
Barcodes are everywhere, either for goods, for pets, or just to spy us, either as Citizens, or as Consumers. The cookies are now just doing the same job on the Internet : our profile is globally tracked.
Facebook, Google and others are now able to even recognize our face when surfing on the Internet, they are able to build dynamically our consumer profile and to sell it on-line, too.
I wonder how to keep our own capacity of choice, when we are all flooded by this stream of free personalized content made for us and by us ?
Collusion is the question I would like to ask in this serie, which is as valid for human beings than for nature.